Elevée aux gratins de courgettes, soupes de cresson et randos de 8 heures, on ne peut pas dire que je sois tombée dans ce monde par la porte des souvenirs de grands gueuletons.

  • Illustration

    Mais j'ai toujours aimé ça, manger. Toujours la première au buffet, toujours la dernière à à table. Et puis fatalement, à 13 ans, mon premier stage en cuisine, chez Jean-Marc Notelet au restaurant Caïs, puis chez Jean-François Rouquette au Park Hyatt Paris-Vendôme, pendant 3 mois, avec un petit passage en pâtisserie du temps de Jean-François Foucher et Yann Couvreur... J'étais bien. Loin d'être une flèche en revanche, j'étais plus fascinée par les gestes et les histoires des cuisiniers que par mon propre fouet. Alors j'ai cherché une pirouette.

  • Quelques mois chez Potel & Chabot puis deux ans chez Butard Enescot plus tard, je me lance dans une aventure qui m'est bien inconnue mais très excitante : la création d'un blog. "En rang d'oignons" sort en premier sur Google après avoir tapé quelque chose comme "expression bien franchouillarde en rapport avec la bouffe", et banco.

    Illustration
  • Illustration

    Au cours de l'année, JOIE : il est élu meilleur blog gastronomique 2014 par les Golden Blog Awards, et le lendemain matin, le Guide Michelin m'appelle pour me proposer d'écrire pour leur webzine. C'est le début de ma lancée solo, non sans une grosse panique ! Puis les magazines Fou de Pâtisserie et Fou de Cuisine, le Fooding pendant quelques temps, deux petites apparitions dans Paris Dernière, l'émission de François Simon, des piges dans le magazine Mint, beaucoup d'événements avec les chefs que je rencontre sur ma route, des cours de communication en gastronomie, un premier livre, A La Folie, et bientôt, un deuxième, des vidéos en immersion chez les pâtissiers avec SuperBon...

Mon premier livre